KLS-France



Mieux connaitre le syndrome de Kleine-Levin

L’état de la recherche


Un message important du Pr. Y. Dauvilliers, chef du service coordonnateur de notre Centre de Recherche Maladies Rares (CRMR : Narcolepsies et hypersomnies rares), et de sa collaboratrice, le Dr. L. Barateau.

« Nous avons démarré un projet de recherche innovant dans le syndrome de Kleine-Levin. Il s’agit de rechercher une inflammation dans certaines zones du cerveau au moyen d’un TEP scan spécifique. Cette technique nouvelle permet de réaliser des images anatomiques et moléculaires avec une haute sensibilité (« Étude en tomographie par émission de positons pour identifier une activation microgliale »).

Nous avons obtenu l’ autorisation  pour débuter ce projet à Montpellier. Nous recrutons des patients de plus de 10 ans, atteints du Syndrome de Kleine-Levin, au mieux pendant une poussée (mais possible aussi en dehors d’une poussée). Nous avons déjà l’expérience de la réalisation d’un tel projet dans la narcolepsie.

En pièce jointe un Power Point et  qui résume le protocole, avec nos contacts.  N’hésitez pas à nous contacter !

Nous pouvons aussi faire un bilan complet du sommeil de 24h en même temps (mais ce n’est pas obligatoire). »

Dr Lucie Barateau, PHU et Pr Yves Dauvilliers, PU-PH
Unité des Troubles du Sommeil et de l’Éveil
Département de Neurologie
Centre de Référence National Narcolepsie Hypersomnies Rares
CHU GUI de CHAULIAC, Montpellier
Tél secrétariat : 04 67 33 74 78

Mail secrétariat :  maladie-rare-narcolepsie@chu-montpellier.fr 

L’association espère que des patients KLS répondront positivement à cette demande importante.


Thèse de doctorat de Neurosciences dirigée par le Pr. Isabelle Arnulf présentée et soutenue publiquement le 10 novembre 2015 par Sophie Lavault à l’Université Pierre et Marie Curie – Ecole doctorale Cerveau, Cognition, Comportement – Service des pathologies du sommeil, Hôpital Pitié-Salpêtrière / UMR S 1127, Inserm U 1127, CNRS UMR 722, Institut du cerveau et de la moelle épinière : Syndrome de Kleine-Levin : complications à long terme et mécanismes des troubles cognitifs, de l’apathie et de la déréalisation


Revue de synthèse disponible sur ‘Le portail des maladies rares et des médicaments orphelins’ Orphanet (2008).


Article de Sophie Lavault et Isabelle Arnulf paru dans la revue BRAIN en avril 2014:   

« Se sentir irréel: une étude d’imagerie fonctionnelle chez des patients avec le Syndrome de Kleine-Levin » 

L’article est disponible en téléchargement: Brain-2014-Kas-2077-87


Poster du Pr I. Arnulf, Sophie Lavault sur la cohorte française

posterKLS-IA


Présentation du Professeur I. Arnulf, mise à jour des connaissances sur le syndrome de Kleine-Levin (2015)